• Plume

Les Vampires

Mis à jour : juil. 25





Bonjour vous,



J’espère comme toujours que vous allez bien ?


Aujourd’hui, je vous retrouve pour parler d’une autre créature légendaire, le vampire. Au-delà de ce qu’il est devenu au cinéma, découvrons un petit peu d’où vient cet être si inquiétant !


Une fois encore, cet article n’a pas pour but d’être exhaustif. Il se veut simple et traitant de ce que je trouvais intéressant à connaître. Les créatures légendaires sont des sujets très vastes avec différents points de vues, différents folklores etc. Évidemment, si vous désirez ajouter des informations, n’hésitez pas à les partager avec nous, en commentaires !


Allons-y, découvrons comment se protéger des créatures qui nous entourent…




Qui sont-ils ?


Les vampires sont des morts-vivants qui se nourrissent de sang humain pour conserver leur précieuse jeunesse ainsi que l’immortalité. Les descriptions à leurs sujets changent en fonction de l’époque, du folklore mais malgré tout, c’est ainsi que l’on pourrait résumer les points communs de ces créatures. Ils sont dotés de canines pointues qu’ils plantent dans le cou de leurs victimes. On retrouve très souvent l’image du cercueil dans lequel le vampire se réfugie dans la journée ainsi que les cimetières qui sont ses lieux de prédilection. Le vampire mastique, le saviez-vous ? Il mastique les linges enterrés avec lui ou même sa chaire. Ça donne envie, non ? Cette légende vient de la découverte de linceuls ayant été mâchonnés!


Aujourd’hui, le vampire est couramment représenté par sa longue cape noire. Il s’agit là d’une invention du théâtre et du cinéma qui auraient désirés rendre la créature plus charismatique et plus inquiétante.


Dans les folklores populaires, le vampire est gonflé, parfois violacé ou de couleur sombre dû à sa consommation régulière de sang. Nous sommes bien loin de ce cher Edward Cullen un peu pâlichon qui brille au soleil !


Les vampires ont des facultés que nous, pauvres humains, n’avons pas. Toutefois, chacun y va de sa version et de sa petite préférence. Ils peuvent posséder un pouvoir hypnotique, ce qui facilitera l’approche avec leurs victimes et ils peuvent aussi lire dans les pensées. Côté cinéma, vous aurez clairement noté qu’ils se sont éloignés des mythes et légendes, rendant la créature presque sensuelle, d’une force impressionnante et d’une grande rapidité. Certains deviennent aussi plus fort à mesure que les années passent, offrant à ces petits chanceux une certaine résistance aux lieux saints ou à l’eau bénite par exemple. Enfin, ils peuvent se changer en animal (non, pas seulement en chauve-souris) ou en brume.




La naissance d’un vampire.


Une fois encore, ça varie énormément selon les folklores. Il pourra s’agir d’un corps enjambé par un animal ce qui provoquera sa transformation en vampire, ou d’un être blessé n’ayant pas été soigné à l’eau bouillante. Dans le folklore russe les vampires peuvent être d’anciens sorciers ou des personnes s’étant opposés à l’église orthodoxe. Une chose est unanime pourtant, la victime d’un vampire peut en devenir un à son tour par le biais de sa morsure.




Repérer un vampire.


Ce n’est pas si difficile en fait. S’il y a un bon nombre de morts assez étranges, à la manière d’une épidémie, vous êtes sur la bonne voie. Si au coin de la rue de votre petit village un étranger à la physionomie étrange se pointe, là encore, méfiez-vous. Selon certains folklores, le vampire ferait de tout petits pas, ne pourrait pas compter au-delà de trois et exerçait un métier suspect tel que boucher ou bottier. Oui, à l’époque ces métiers ne semblaient pas faire l’unanimité.


Si votre vampire n’est pas encore réveillé de sa longue sieste, observez bien chaque signe. Si le corps du défunt est souple, rougeâtre, que ses yeux sont ouverts… Nous serons face à un cas potentiel de vampire. De même si des trous apparaissent dans la terre au-dessus de la tombe, si le corps n’a aucun signe de décomposition ou encore s’il est nu, ce qui prouvera qu’il a mâchonné le linge.




Comment se protéger ?


Il y a les objets apotropaïques, c’est-à-dire, des objets qui conjure le sort. J’imagine que vous en connaissez quelques-uns puisque les folklores n’en manquent pas ! Alors, nous avons avant toute chose les fleurs d’ails. Oui, moi aussi je pensais qu’il s’agissait des gousses d’ails, mais il parait que ça, ce n’est que au cinéma. Il est aussi possible d’utiliser une branche de rosier sauvage, d’aubépine ou de verveine. Vous pourrez même lui proposer un petit thé ! Si vous le désirez, vous pouvez asperger le sol de moutarde ou encore utiliser des branches d’Aloe Vera.


Évidemment, il y a aussi tous les objets sacrés : crucifix, chapelets, eau bénite et les lieux consacrés. Oh, attendez, ça, ça vous rassurera, j’en suis sûre ! Sachez que les vampires ne peuvent pas entrer pour la première fois dans une maison sans y avoir été invité par le propriétaire en personne. Oui, Vampire Diaries ne racontait pas n’importe quoi.


Autre précision encore, contrairement à ce qu’on peut voir au cinéma, les vampires ne craignent pas la lumière du jour. Certes, ils préfèrent la nuit et y sont donc plus actifs, pour autant, ils ne brûlent pas au soleil.


Pour mettre définitivement fin à leurs jours, plusieurs options : le célèbre pieu dans le cœur, la décapitation, la crémation et parfois on réclamait même tout en même temps, pour être vraiment sûr ! Dans les folklore Européens, la décapitation semble être le meilleur moyen. Par la suite, on enterre la tête entre les jambes de la dépouille pour accélérer le départ de l’âme. Sinon, on peut enterrer le corps à l’envers. Il est possible aussi d’enterrer le défunt avec des objets aiguisés pour que ces derniers pénètrent sa chaire si jamais il se transformait en revenant. Toujours en Europe, apparemment, on verra une technique assez loufoque, celle de couper les tendons des genoux. Tout cela, bien sûr, si on n'incinère pas le corps!


Petite anecdote qui pourrait drôlement vous aider si vous croisez la route d’un vampire. Des récits chinois déclarent que si un vampire découvre par hasard un sac de riz ou qu’il est renversé devant lui, il doit en compter chaque grain. Il doit accomplir cette tâche et ne pas s’en détourner avant d’avoir achevé sa mission. Voilà qui vous laissera largement le temps de fuir !





Et vous, vous avez déjà croisé un vampire ?


Évidemment, on sait aujourd’hui que bien des maladies expliquent et rationalisent tous ces folklores mais ce n’était pas le but pour moi de vous les énumérer dans cet article.


Dites-nous en commentaires ce que vous pensez de ces créatures qui finalement, sont beaucoup plus sexy dans les films que dans les légendes !


Prenez soin de vous ♡

13 vues1 commentaire

© 2023 by Kaegor de Rion.