Des savoirs des Terres d'Ilhyya

Amis voyageurs des royaumes de fantasy, arpenteurs des terres infinies de l'imaginaire cela fait bien longtemps, trop longtemps que je n'eus le plaisir de partager avec vous mes écrits en le scriptorium. Afin de réparer cette trop longue absence je vous propose ici de découvrir un extrait du Vade-mecum, le guide de sagesse élémentaire pour voyageur égaré.


L'Aciérite


C'est un métal bien commun que vous croiserez sans doute aucun. Voici ce qui en est dit dans le vade-mecum.


L’aciérite est de tous les métaux le plus commun et celui dont on fait les armes, les armures et les ferronneries courantes. Elle est extraite des vastes montagnes par les fils des monts, les karthalas, avant d’être confiée aux soins et à la garde des Forgerons. Le minerai est laissé aux maîtres des forges communes afin de fabriquer et de commercer le métal autant que faire se peut.


Avec l’aciérite les peuples des Terres d’Ilhyya conquirent l’art de la forge de paix. L’art des armes et armures sacrées demeure privilège de la lignée des Forgerons. L’aciérite est un métal fort peu malléable mais qui, convenablement travaillé peut s’employer dans des domaines très divers. Certains artisans rivalisent d’excellence et de technique pour approcher l’art des Forges.

L’aciérite, même si elle est commune, est partiellement étrangère aux arcanes et aux magies. Si aucun sort ne peut durablement se fixer en elle le lieu de son extraction joue sur la qualité et les propriétés du métal. Ainsi chaque filon, chaque minerai et l’objet qui en découle porte la marque de la grande terre dont il est issu, qu’il soit des montagnes pierreuses, des archipels célestes, des terres de feu ou des landes de givres par exemple.

10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

La chevaucheuse d'Ophax

Voici chers lecteurs un extrait totalement inédit de cette nouvelle qui vous contera comment une femme, sauvage et libre, libéra les terres des marais de la malveillance et de la vilénie de chasseurs

© 2023 by Kaegor de Rion.

Copyrights