Connaître pour mieux innover.

Je voudrais partager avec vous une peur courante chez les écrivains, plus particulièrement chez ceux qui font œuvre de fantasy, et vous dire à quel point cette peur DOIT être dépassée.


Cette peur est celle de lire de la fantasy de crainte de copier, de réécrire même inconsciemment ce que l'on a déjà lu. Cette peur est parfaitement compréhensible et peut être un grand frein à la lecture de fantasy mais si elle est dépassée elle vous apportera bien plus que vous ne pouvez l'imaginer. Car c'est par la lecture des œuvres des confrères et consœurs que nous découvrirons d'autres univers d'autres techniques d'écriture que cela soit pour les dialogues où les descriptions. Et si dans vos lectures vous trouviez des ouvrages que vous aimez, ce que je vous souhaite, cela ne peut que vous encourager.


Ne vous dites pas je ne suis pas au niveau, je suis nul. Dites vous: "Waouh là j'ai pris un grand plaisir, je me suis pris une claque. Et j'aimerai faire ressentir cela au lecteur" Ces découvertes sont sources de motivation. De plus même si vous œuvrez dans la fantasy dites classique mais que vous voulez trouver votre propre voie, être original dans votre façon d'aborder les choses c'est en connaissant ce qui existe et ce qui se fait que vous pourrez vous démarquer. Connaître et s'inspirer sont de bonnes choses car c'est par l'ignorance que vous aurez le plus de chances de copier et d'imiter. Je ne parle pas ici de plagiat volontaire mais de similitudes flagrantes. Bien sûr vous pouvez inclure dans vos récits, je le fais moi-même, des références et des clins d'oeilafin que vos lecteurs en découvrent un peu plus sur vous. Mais gardez toujours à l'esprit qu'un lecteur viendra vers vous pour votre originalité non car vous faites comme tout le monde. Alors je terminerai par ces quelques mots: Lisez et pas uniquement de la fantasy ! Quel que soit son style ou son époque, lisez car ainsi vous vous forgerez votre propre imaginaire, tout en étant conscient de ce qui vous rend unique.

© 2023 by Kaegor de Rion.