© 2023 by Kaegor de Rion.

Carte du monde d'Urasthel (ou Thelasun)

Voici l'état du monde d'Urasthel ("La maison sous le Soleil", nom donné par les Dieux Désincarnés), ou de Thelasun ("La Maison sous nos pieds", autre appellation) au début de l'histoire du Souffleur de Cendres. Le monde d'Urasthel est composé de deux continents et d'une grande île. Mise à part cette île qui n'a encore jamais été découverte, les deux continents sont peuplés de civilisations, mais n'ont jamais eu connaissance de l'autre. 

Les Nations du monde connu

En orange, les Provinces Humaines (Gadoras, Illimandis, le Varen Nord et le Varen Sud, et les landes de Reviel) et l'Île volante d'Hëalen, peuplées par des Hommes issus des différentes tribus de jadis. Les pays de Gadoras et d'Illimandis ne formait qu'une unique nation autrefois. De même pour les Varen du nord et du sud.

En bleu, les Terres d'Emroth (=Terres Désolées) dans la partie nord ouest, et la plus petite bande de terre au sud ouest des montagnes pour les Landes Sauvages. Y vivent les Dhaegirrs, peuples autochtones regroupées sous ce nom. Les Jölkdrens, que l'on peut considérer comme un peuple Dhaegirr, vit séparés des autres dans les Terres gelées d'Emroth. Mais à ce stade de l'histoire, il n'y a eu que peu de contacts entre ces tribus et les provinces humaines, et les Jölkdrens demeurent quasiment inconnus.

En vert, les forêts du peuple Alisys, autrefois habitants des arbres marins géants d'Alis Ethel, peuple nomade qui arpente en pèlerinage leurs routes sacrés reliant les différents lieux de cultes, dans le but d'amener à la vie leur dieu unique, Agkvar, "Celui-Qui-Doit-Être". Ils ne sont sédentaires que dans leur capitale, Fonarbor, lieu d'arrivée depuis la Mer, lorsqu'ils quittèrent les arbres mourant d'Alis Ethel en suivant la prophétie d'Agkvar. Ils doivent lutter à leur frontière Est contre les excursions belliqueuses de Reviel, mais ne se soucie que peu des Provinces Humaines. 

En violet, les territoires Nains, autrefois maîtres et conquérants de ce monde, aujourd'hui maudits. Leur capitale, située aux Pics Vermeils, est le centre de tout : leurs autres colonies (Erethor), comme celle du volcan près de Gadoras, n'existent que pour alimenter les Pics. Les Nains forment un peuple très renfermé depuis le Cataclysme, lorsque leur malédiction provoqua l'éboulement et la séparation du royaume en deux, les profondeurs ne pouvant retrouver la surface et vice-versa. Désormais, les Nains de l' "Erethor Perdu" ont creusé un royaume plus vaste, plus puissant et plus riche que ceux de leurs homologues des Pics Vermeils, à la surface, sans qu'aucun ne puisse se retrouver.

En cyan, le territoire des mercenaires Harazan, le "Peuple-sans-terre". Mi-nains, mi-hommes, les Herezan ("hérésies" en Krdaz) subirent les persécutions des deux ethnies, qui ne pouvaient les accepter. Fort de cette singularité, ils réussirent à se faire une place dans le monde d'Urasthel sous le coup de leurs lames, afin de devenir les Harazan ("Affranchis" en Krdaz). Ils vivent désormais dans des cités-états, souvent fondés sur d'anciens bastions nains, et vivent en commerçant entre eux ou en se vendant comme mercenaires. Ils sont réputés pour être les meilleurs guerriers au monde.  

En rouge, dernier royaume encore présent des Êtres Primaires, "Kânur" est le domaine du roi déchu, Skâr, condamné par les Dieux Désincarnés au repos et à la vengeance. C'est la terre du Feu ("Kâ"), l'un des quatre éléments, enfouie dans les profondeurs et attendant son réveil, afin d'accomplir la dernière mission accordée par les Dieux.

Les territoires contrôlés par l'Inquisition

En rouge sont représentés les territoires contrôlés par l'Inquisition, leur permettant d'intervenir dans quasiment toutes les Provinces Humaines, leur cible principale restant bien sûr le Varen Nord. Leur base se situe dans les ruines cachées d'une forteresse naine, sur l'île d'Imasen Kor, dont la position centrale est un atout stratégique pour lancer leurs excursions. La plupart de leurs bases sont en fait des bastions abandonnés où des vestiges de l'Aegid Krdaz, époque où les Nains régnaient sur tout le continent et avaient creusés nombre de forteresses et cités dans les roches. 

Les 5 Provinces Humaines

En bleu, Gadoras est la province humaine la plus puissante et la plus prospère. Elle doit son pouvoir à son monopole presque incontesté sur la Grande Mer et la Mer Intérieure, mais aussi grâce à ses défenses naturelles : bordés par des chaînes de montagnes impénétrables et par des falaises surplombant la mer, les seules voies d'accès sont celle du sud ou par la baie de la capitale, Eratan. Mais la mer est contrôlée par la flotte, et l'envahisseur devra passer le col des sept forteresses d'Eldras Fallen s'il veut conquérir par le sud.  Gadoras a souvent des prétentions sur le trône d'Illimandis, son "petit frère", depuis la guerre séparatiste entre les frères Ictimelion et Asanor.

Toutefois, le pays est coupé en deux. Géographiquement d'abord,  car il se situe sur un plateau en deux niveaux, et seuls les monte-charge permettent de passer l'obstacle des falaises pour passer d'un niveau à l'autre. Et politiquement, le pays est souvent ébranlé par une guerre civile sur fond de querelle dynastique, entre les fidèles à la tradition de la tribu originelle, les Phisiens, et les partisans de la nouvelle lignée, issu du héros Gadoran.

En cyan, Illimandis est un pays plus tranquille de berger et de pêcheurs. C'est un pays fier qui lutte pour son intégrité lorsqu'il subit parfois la pression de Gadoras, mais qui n'a jamais voulu user de répression, préférant veiller à la paix intérieure et au bien-être de sa population. 

En orange, le Varen Nord est dirigé par la dynastie des Rois Mages, où l'art de la magie est quasiment devenu l'unique religion. Le pays fais face à la pression toujours plus forte des terroristes de l'Inquisition, qui souhaitent renverser le gouvernement dans leur idéal d'un monde débarrassé de la magie et de ses engeances.

En violet, le Varen Sud est un pays cosmopolite où toutes les religions ont leur places, même si le culte des Dieux Désincarnés reste le principal. Les Vicaires dirigent le pays, cumulant fonctions politiques et spirituelles.

En rouge, Reviel est le pays dont la population a conservé le mode de vie le plus proche de celui des tribus de jadis. C'est un peuple de cavalier, dont les principales occupations sont cultiver leur terres, s'occuper de leurs troupeaux, et guerroyer contre le peuple Alisys. C'est un peuple renfermé, et cette guerre est sûrement le moyen pour eux de récupérer davantage de terres à défricher pour leurs troupeaux, justifiant par là leur racisme.

En jaune, l'Île Volante d'Hëalen, séquelle de la guerre des Dieux Désincarnés où elle fut arrachée à la terre pour être utilisée comme projectile. La puissance magique incommensurable du divin la tenant explique sa lévitation, que le peuple descendant de Faënel maintient par le biais de technologies magiques rudimentaires, permettant désormais à l'île de se déplacer lentement dans les cieux. Bien qu'elle fasse partie de la Ligue du Soleil avec les autres provinces, elle est souvent comptée à l'écart de par sa situation géographique et politique particulière, mais aussi parce que les Hëaliens sont issus du croisement d'une tribu humaine avec les survivants du peuple de l'Air. Enfin, c'est sur l'Île que se trouve la plus grande bibliothèque du monde, où est consignée la mémoire des peuples et des Dieux Désincarnés. 

En vert, les forêts du peuple Alisys, en guerre contre Reviel.